Réalisation
du groupe scolaire Théophane Vénard
Nantes

JP Gallerand

Site SVT 44

 

Net d'or à l'école 2000

Navigation

Accueil
Plan du site
Rechercher dans le site
Nous écrire
Livre d'or
Forum

Nous

Nos récompenses
On parle
de notre site
On nous encourage
Nos partenaires
Nos invités
Objectifs du site

PRESTIGE

Informations
Photos et reportages
Environnement et politique
Vos réalisations
Vos informations
Infos presse
Vos commentaires
  Liens

ERIKA

Le procès
Infos scientifiques
Réponses aux questions
Le traitement des déchets (Total)
Infos IFREMER
Interviews
Enquêtes
Photos (+ 300)
Notre chanson 
Nos dessins
Nos poèmes
Nos jeux
Liens
Le petit vénard
Rions noir
Vos témoignages
Vos productions
Aidez les associations

Autres pollutions

Macrodéchets sur les plages
Macrodéchets en mer
Nous sommes tous des pollueurs
Autres pollutions
AMOCO CADIZ
IEVOLISUN

Les autres projets "environnement" du collège


Écrire à 
JP GALLERAND coordinateur du projet
 et  webmaster

Mentions légales

 

 

Personne travaillant à IFREMER, NANTES 

interview de Stéven, le 15/02/00

 

IFREMER :

 Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer

Combien de tonnes de pétrole contenues dans le bateau l’Erika se sont déversées dans la mer ?

Environ 11000 tonnes.

Qui est responsable de cette catastrophe ?

C’est très compliqué; sont concernés : l’armateur, le propriétaire du bateau, la société  d’expertise et  le loueur  du bateau pour le transport (la société Total Fina). Plusieurs personnes sont coupables parmi celles-ci, plus des responsables politiques qui n’ont pas accompli sérieusement leur travail de prévention, sachant qu’un tel accident pouvait se produire depuis des années, les catastrophes précédentes ne les ayant pas fait réagir. Pire lorsqu’on pense qu’aucun moyen n’existe encore pour pomper le pétrole déversé dans la mer et que l’on sait pertinemment que cela  peut se reproduire. Le meilleur moyen serait la prévention mais il faut que les hommes d’État veuillent bien s’en préoccuper.

Quelles est la position de l’État par rapport à cette catastrophe ?

On a l’impression que l’État veut contrôler absolument toutes les informations sur cette affaire, celles-ci sont donc données par les médias, mais elles sont peu correctes dans l’ensemble et la population s’exprime vraiment peu.

Quelles seront les conséquences pour les mareyeurs et les pêcheurs ?

Deux conséquences sont évidentes : la première, dans certains endroits des coquillages sont contaminés. La deuxième, toute la profession sera touchée, les gens étant traumatisés. Mais beaucoup de contrôles sont effectués par IFREMER, les services vétérinaires et la répression des fraudes, la population n’a pas à se faire du souci, de plus le pétrole à un goût et une odeur tout à fait reconnaissables, nous ne risquons pas de consommer des produits contaminés sans nous en apercevoir. Par contre la réaction de la population pourrait avoir une incidence économique pire que la pollution.

Est-ce que le tourisme sera touché ?

Oui, la peur du pétrole touchera celui-ci, c’est désolant sachant que la France est le 1er pays au monde pour l’accueil du tourisme.

Ce produit est-il dangereux ?

Oui il est probable que celui-ci est toxique.

Un mot de conclusion :

C’est une vraie catastrophe écologique ! Il est nécessaire qu’à l’occasion de ce nouveau millénaire l’État et la population réagissent.

 

Stéven

 

 
Sitemap