Réalisation
du groupe scolaire Théophane Vénard
Nantes

JP Gallerand

Site SVT 44

 

Net d'or à l'école 2000

Navigation

Accueil
Plan du site
Rechercher dans le site
Nous écrire
Livre d'or
Forum

Nous

Nos récompenses
On parle
de notre site
On nous encourage
Nos partenaires
Nos invités
Objectifs du site

PRESTIGE

Informations
Photos et reportages
Environnement et politique
Vos réalisations
Vos informations
Infos presse
Vos commentaires
  Liens

ERIKA

Le procès
Infos scientifiques
Réponses aux questions
Le traitement des déchets (Total)
Infos IFREMER
Interviews
Enquêtes
Photos (+ 300)
Notre chanson 
Nos dessins
Nos poèmes
Nos jeux
Liens
Le petit vénard
Rions noir
Vos témoignages
Vos productions
Aidez les associations

Autres pollutions

Macrodéchets sur les plages
Macrodéchets en mer
Nous sommes tous des pollueurs
Autres pollutions
AMOCO CADIZ
IEVOLISUN

Les autres projets "environnement" du collège


Écrire à 
JP GALLERAND coordinateur du projet
 et  webmaster

Mentions légales

 

 

ECOUTEZ NOTRE CHANSON


Téléchargez 
real player

 

"CA SENT LE MAZOUT"

Un oiseau, un matin réveillé par la rosée
Pris son envolé pour aller pêcher
Dans la nature la vie est dure
Chaque jour il faut trouver sa nourriture

 

A force de chercher, il finit par trouver
Un banc de poissons semblant lui être destiné
Pour aujourd’hui les dés sont jetés
Sa couvée sera rassasiée

 

Noir, comme aveugle dans le brouillard
Sans apercevoir au loin le moindre phare
Un navire se dirigeant au hasard
Naviguer dans ces conditions relève de l’art

 

Un bateau de grande envergure naviguait non loin de là
C’était une grosse pointure, il se dit comme ça :
« Épuisé, rouillé lassé de naviguer
Je voudrais prendre ma retraite
Avant que l’on ne compte les pertes

 

Et pourtant ils m’ont laissé partir
En espérant que je n’allais pas périr »
Total finalement s’en fiche de l’océan
Eux tout ce qui les intéresse c’est l’argent

 

Noir, comme un aveugle dans le brouillard
Sans apercevoir au loin le moindre phare
Un vieillard se dirigeant au hasard
Naviguer dans ces conditions relève de l’art

 

Le vent souffle et les nuages se gonflent
Ils s’assombrissent et cachent le soleil
La pluie tombe de plus en plus fort
La foudre se déchaîne et déchire le ciel

 

Le bateau tangue de tous les côtés
Contre une immense vague il vient s’écraser
Trop tard l’armature vient de céder
Le drame a commencé, le S.O.S est lancé

 

Noir, comme un aveugle dans le brouillard
Sans apercevoir au loin le moindre phare
Un vieillard se dirigeant au hasard
Naviguer dans ces conditions relève de l’art

 

Le jour se lève sur un affreux cauchemar
Nous le réaliserons un peu trop tard
Les oiseaux vont se repentir
D’avoir voulu plonger dans cette affreuse marée

 

De cinq cent mille à un million d’entre eux périront
En trente ans, huit cas identiques de pollution
Dans la même région, et on en tire aucune leçon
Sans cesse des bénévoles mis à contribution

 

Noir, comme un aveugle dans le brouillard
Sans apercevoir au loin le moindre phare
Un vieillard se dirigeant au hasard
Naviguer dans ces conditions relève de l’art

 

Les CM2  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://aupieddemonarbre.free.fr

http://gallerand.jp.free.fr

http://ievoli.sun.free.fr

http://maree.noire.free.fr.

 

 
Sitemap