Réalisation
du groupe scolaire Théophane Vénard
Nantes

JP Gallerand

Site SVT 44

 

Net d'or à l'école 2000

Navigation

Accueil
Plan du site
Rechercher dans le site
Nous écrire
Livre d'or
Forum

Nous

Nos récompenses
On parle
de notre site
On nous encourage
Nos partenaires
Nos invités
Objectifs du site

PRESTIGE

Informations
Photos et reportages
Environnement et politique
Vos réalisations
Vos informations
Infos presse
Vos commentaires
  Liens

ERIKA

Le procès
Infos scientifiques
Réponses aux questions
Le traitement des déchets (Total)
Infos IFREMER
Interviews
Enquêtes
Photos (+ 300)
Notre chanson 
Nos dessins
Nos poèmes
Nos jeux
Liens
Le petit vénard
Rions noir
Vos témoignages
Vos productions
Aidez les associations

Autres pollutions

Macrodéchets sur les plages
Macrodéchets en mer
Nous sommes tous des pollueurs
Autres pollutions
AMOCO CADIZ
IEVOLISUN

Les autres projets "environnement" du collège


Écrire à 
JP GALLERAND coordinateur du projet
 et  webmaster

Mentions légales

 

 

Témoignages

Communiqué de Jacques Martinais, un scientifique qui a cherché à mettre en place un colloque sur la marée noire de l'Erika

Économiser l'énergie pour diminuer la pollution Direction environnement du Conseil Régional Nord pas de Calais. A VILLAIN
Le nettoyage des plages. Le témoignage d'un militaire sur le nettoyage des plages à Noirmoutier

Combien de drames faudra-t-il pour comprendre et agir?

 

Mgr François GARNIER, Évêque de Luçon

Mgr Georges PONTIER, Évêque de La Rochelle. ,

Mgr Georges SOUBRIER. Évêque  de Nantes

Et les responsables des la Mission de la Mer en Vendée, Charente Maritime et Loire Atlantique

 

Bonjour, merci pour votre site, et surtout le travail effectué.
J'ai moi-même participé durant les vacances de Noël à l'opération "Oiseaux" au centre de Theix. Quelle hécatombe, mais quel bonheur de pouvoir sauver quelques oiseaux.
Contrairement à ce que dit le militaire qui a participé au nettoyage de la plage à Noirmoutier, ces efforts ne sont pas vains.
Il faut rappeler que le pétrole reste une matière naturelle (on en reparlera plus loin!!!) et est biodégradable. Il ne faut donc pas trop trop trop s'en faire pour le pétrole enfoui, la nature va travailler pour nous. Par contre, c'est vrai que
- le pétrole de l'Erika est un DIS, pétrole retraité, et beaucoup plus polluant que du pétrole brut
- ce pétrole enfoui risque fort de polluer les nappes phréatiques
 
Néanmoins, une bonne partie de la contamination par contact direct a pu ainsi être évitée. C'est déjà ça, et s'est pour cela qu'il ne faut pas se décourager.
 
Quant aux moyens mis en oeuvre, c'est vrai qu'ils peuvent paraître ridicules, surtout aujourd'hui quand on voit les bénéfices réalisés par le pollueur !
Ceci est malheureusement  un autre débat, et il faut espérer que toutes les institutions, françaises, européennes mettront rapidement en place des lois, renforçant drastiquement
-les contrôles des bateaux et procédures anti-pollution
-le principe pollueur-payeur
 
Merci encore à tous ces bénévoles, qui pour certains travaillent encore, ça et là sur les plages.

CAKMUR Deniz 67000 .
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://aupieddemonarbre.free.fr

http://gallerand.jp.free.fr

http://ievoli.sun.free.fr

http://maree.noire.free.fr.

 

 
Sitemap