Sitemap
 1631 oiseaux ont été recueillis (15/12 au 20/03/2003), dans le Centre et seulement 529 vivants, soit près du tiers. Les oiseaux appartiennent à plus d’une vingtaine d’espèces marines (les espèces terrestres ne sont pas comptabilisés). La famille des Alcidés (3 espèces présentes), oiseaux pélagiques et souvent grégaires paient le plus lourd tribut (92 % des animaux collectés). Les Guillemots de Troïl arrivent largement en tête, 1226 oiseaux dont 36,2 % de vivants. Ils précèdent les Macareux Moines 170 individus (14,1 % vivants), puis les Fous de Bassan avec 38 individus, près de la moitié arrivés morts. Viennent ensuite les Pingouins Torda avec 94 sujets, espèce difficile à conserver. Les Mouettes Rieuses (n = 23), Tridactyles (14) et quelques Goélands sont aussi victimes de cette pollution. Les Cormorans (grand et huppé) sont très peu touchés (3 individus).